• Accueil
  • Acheter un terrain constructible en 2024 : nos conseils

Acheter un terrain constructible en 2024 : nos conseils

Publié le 20 janvier 2024

Publié par Marie

Acheter un terrain constructible en 2024, représente bien plus qu’une simple transaction immobilière. C’est le premier pas vers la réalisation de votre construction de maison. Avec des paysages en constante évolution, tant au niveau réglementaire que de marché, il est crucial d’être bien informé et préparé.

Cet article, conçu par les experts du Groupe SGE, vous offre une mine d’informations et de conseils pratiques pour vous guider dans cette aventure passionnante. Que vous soyez un acheteur pour la première fois ou un investisseur chevronné, découvrez comment choisir judicieusement votre terrain.

Définir son budget global

Avant de plonger dans la recherche de votre terrain constructible, il est primordial de définir clairement votre budget global. Cela comprend non seulement le coût d’achat du terrain, le coût de la construction, mais aussi les frais annexes qui peuvent s’accumuler rapidement.

Il est crucial de contacter votre banquier ou un courtier en prêt immobilier dès le début de votre projet. Ces professionnels pourront vous conseiller sur les meilleures options de financement, en tenant compte des taux d’intérêt actuels et des conditions de prêt. Ils vous aideront à comprendre le montant que vous pouvez emprunter et les implications financières de votre prêt, assurant ainsi que le financement s’aligne sur votre budget global.

Choisir le bon terrain

Lorsque vous devez acheter un terrain constructible, plusieurs critères sont à prendre en compte pour s’assurer de faire un choix judicieux. Ces critères sont essentiels pour évaluer non seulement la viabilité du projet mais aussi son coût et son potentiel futur.

Importance de la localisation et de l’environnement

La localisation et l’environnement d’un terrain sont des facteurs clés qui influencent non seulement votre qualité de vie quotidienne mais aussi le potentiel de plus-value de votre propriété.

  • Proximité des services essentiels : La proximité des écoles, des commerces, et des transports est primordiale. Un terrain bien situé à cet égard offre un confort de vie quotidien et est souvent plus attractif. Cela facilite les déplacements, l’accès aux services et améliore l’expérience de vie globale.
  • Accessibilité et connectivité : Évaluer l’accessibilité et la connectivité du terrain. Un terrain bien connecté aux axes routiers principaux et aux transports publics augmente non seulement la commodité mais peut aussi améliorer sa valeur.
  • Environnement sonore et pollution : Considérer le niveau de bruit et la pollution environnante. Un terrain situé dans une zone calme et propre est non seulement plus agréable à vivre mais peut aussi être plus sain.
  • Sécurité : La sécurité de la zone est un autre aspect important. Un environnement sûr augmente la tranquillité d’esprit et est souvent un critère décisif pour de nombreux acheteurs.
  • Impact de la localisation sur la valeur : La localisation d’un terrain peut grandement influencer sa valeur future. Un terrain situé dans une zone en développement ou en expansion peut voir sa valeur augmenter avec le temps.
  • Tendances du marché immobilier : Il est également judicieux de se renseigner sur les tendances du marché immobilier local. Les zones en vogue ou celles qui sont en phase de développement sont susceptibles de connaître une augmentation de la valeur immobilière.

Critères de sélection

  • Qualité du sol : La première étape consiste à évaluer la qualité du sol. Cela comprend une étude géotechnique pour déterminer la stabilité du sol, la présence d’eau souterraine et les risques environnementaux comme les inondations ou les glissements de terrain. Ces facteurs sont cruciaux pour la sécurité et la durabilité de la construction. Si vous passez par un lotisseur et qu’il y’a un risque modéré, celui-ci doit faire une étude, contrairement à un particulier. Consulter son niveau de risque
  • Orientation du terrain : L’orientation influence l’ensoleillement, la ventilation naturelle, et peut avoir un impact significatif sur l’efficacité énergétique de votre future maison. Un terrain bien orienté permet de maximiser la lumière naturelle et de réduire les coûts de chauffage et de climatisation.
  • Potentiel de constructibilité : Évaluez le potentiel de constructibilité du terrain en tenant compte des réglementations locales, des restrictions de zonage, de la viabilité des services publics et du règlement de lotissement. Ceci déterminera les types de construction permis et les éventuelles limitations.

Budget et coûts cachés

  • Budgétisation : Le prix d’achat du terrain n’est que le début. Il est important de budgétiser également pour les frais annexes. Ces frais peuvent inclure les coûts de raccordement aux services publics, les taxes foncières, PFAC et les frais de notaire.
  • Coûts de raccordement aux services publics : Si le terrain n’est pas déjà viabilisé, les coûts de raccordement à l’eau, à l’électricité, au gaz, et au système d’assainissement peuvent être significatifs. Si votre maison fait plus de 150 m2, vous devez obligatoirement prendre un architecte. Assurez-vous d’obtenir des estimations précises de ces coûts pour éviter des surprises.

Anticiper le futur

    • Projets de développement futurs : Renseignez-vous sur les plans de développement futurs dans la zone. Les nouveaux développements comme les écoles, les centres commerciaux, ou les infrastructures de transport peuvent augmenter la valeur de votre terrain à long terme. Inversement, certains projets pourraient diminuer l’attrait de votre propriété. Une bonne compréhension des plans futurs vous aidera à faire un investissement éclairé.

 

Acheter un terrain constructible

 

Démarches administratives à connaître

Au moment d’acheter un terrain constructible, il est essentiel de se familiariser avec certaines démarches administratives. Cela vous aidera à éviter les complications et à assurer une progression fluide de votre projet.

Permis de construire

  • Élaboration du permis : avant de déposer votre permis vous devez l’élaborer avec le constructeur.
  • Étapes pour l’obtention : Le processus d’obtention d’un permis de construire commence par le dépôt d’une demande à la mairie. Ce dossier doit inclure vos plans de construction, une description du projet, et souvent une étude d’impact environnemental.
  • Délais moyens : Le délais légal pour l’obtention d’un permis est de 2 mois et de 3 mois si ABF (Architecte des Bâtiments de France).
  • Documents nécessaires : Les documents requis incluent généralement un plan du site, les plans architecturaux détaillés, et parfois des attestations spécifiques comme des études d’impact ou des certificats d’urbanisme.

Réglementations locales

  • Compréhension des réglementations de zonage : Il est impératif de comprendre les réglementations de zonage et les restrictions de construction spécifiques à la région où se situe le terrain. Ces réglementations peuvent influencer le type et la taille de la construction que vous pouvez réaliser.
  • Impact sur le projet : Les réglementations locales peuvent avoir un impact significatif sur votre projet. Elles définissent des aspects tels que la distance entre les bâtiments, la hauteur maximale des constructions, les types d’activités autorisées, les couleurs d’enduits, des tuiles, des volets et des portails.

Assurances et garanties

  • Assurances nécessaires : Lors de l’achat d’un terrain, il est conseillé de souscrire à une assurance dommages-ouvrage. Cette assurance couvre les éventuels défauts de construction après l’achèvement des travaux pendant 10 ans.
  • Garanties à rechercher : Outre l’assurance dommages-ouvrage, recherchez des garanties comme la garantie décennale, qui protège contre les défauts de construction pendant dix ans après l’achèvement des travaux. Cela vous assure une protection supplémentaire en cas de problèmes structurels ou de défauts majeurs.

 

Le Groupe SGE est là pour vous accompagner dans cette aventure. Avec notre expertise et nos conseils personnalisés, nous vous aidons à faire des choix éclairés et sécurisés. Contactez-nous dès aujourd’hui pour discuter de votre projet avec un de nos experts et découvrez comment nous pouvons transformer votre rêve en réalité

CONTACTEZ-NOUS

 

Conseils pour une transaction sécurisée

Acheter un terrain constructible est un investissement important. Il est essentiel de s’assurer que la transaction est sécurisée. Voici quelques conseils pour vous aider à naviguer dans ce processus avec confiance.

Choisir son notaire

La première étape essentielle est de sélectionner un notaire de confiance. Le notaire jouera un rôle central dans la sécurisation de votre transaction. Il vérifiera la légalité de la vente et s’assurera que tous les documents nécessaires sont en ordre, tels que :

  • Titres de propriété : Il est crucial de vérifier les titres de propriété pour s’assurer que le vendeur a le droit légal de vendre le terrain. Cette vérification permet d’éviter les litiges fonciers futurs.
  • Plans cadastraux : Examiner les plans cadastraux pour confirmer les limites exactes et la superficie du terrain. Cela évite les confusions ou les litiges sur les limites de propriété.
  • Servitudes : Il est également important de vérifier les éventuelles servitudes sur le terrain, comme les droits de passage ou les restrictions d’utilisation, qui peuvent affecter votre utilisation future de la propriété.

Négociation du prix

  • Recherche de marché : Avant de négocier, informez-vous sur les prix du marché dans la zone pour avoir une idée du montant raisonnable à payer pour le terrain.
  • Flexibilité et patience : Soyez flexible et patient durant la négociation. Ne vous précipitez pas pour accepter la première offre et n’hésitez pas à contre-offrir si nécessaire.
  • Points de négociation : Utilisez des éléments concrets comme l’état de viabilisation, les résultats de l’étude de sol, ou les coûts de développement futurs comme points de négociation pour justifier votre offre.

Recours à des professionnels

  • Agents immobiliers : Faire appel à des experts comme les notaires ou les agents immobiliers peut grandement sécuriser la transaction. Ils peuvent vous aider à comprendre les aspects juridiques et à s’assurer que tous les documents nécessaires sont en ordre.
  • Expertise et conseil : Ces professionnels offrent une expertise précieuse et peuvent fournir des conseils sur les meilleures pratiques, les procédures à suivre, et les pièges à éviter.

 

 

Êtes-vous prêt à franchir le pas et à trouver le terrain constructible parfait pour votre projet ?

Le Groupe SGE est là pour vous accompagner dans cette aventure. Avec notre expertise et nos conseils personnalisés, nous vous aidons à faire des choix éclairés et sécurisés.

Contactez-nous dès aujourd’hui pour discuter de votre projet avec un de nos experts et découvrez comment nous pouvons transformer votre rêve en réalité.

 

→ Voir également notre article sur “Qu’est-ce-qu’une ASL ?

 

 

 

DÉCOUVREZ NOS TERRAINS À BÂTIR

 

Index